Sélectionner une page

Bien choisir sa pompe à chaleur, l’avis d’Habitat EnR

Alors que les factures énergétiques ne cessent d’augmenter d’année en année et que le changement climatique est acté, les particuliers sont de plus en plus nombreux à vouloir se tourner vers des solutions énergétiques pour leur habitat plus respectueuses de l’environnement et plus économiques. Pour chauffer son logement, par exemple, il existe un système appelé pompe à chaleur (PAC). Cependant, le choix de ce type d’appareil doit être mûrement réfléchit. Une question revient donc souvent dans la bouche des particuliers : comment bien choisir sa pompe à chaleur ? Tout simplement, en fonction de ses besoins, du diagnostic thermique de l’habitation, mais aussi de la région. De plus, il est fortement conseillé de faire appel à des entreprises spécialisées comme Habitat EnR qui va vous assurer et vous garantir du bon fonctionnement de votre pompe à chaleur et de son rendement optimum.

Toute notre actualité

Quels sont les avantages des pompes à chaleur ?

Habitat EnR, spécialiste des énergies renouvelables, vous révèle les principaux avantages des pompes à chaleur. Économie d’énergie et retour sur investissement Les pompes à chaleur sont moins chères à faire fonctionner que les systèmes basés sur la combustion. Plus...

lire plus

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur

A l’heure où les prix des énergies fossiles flambent, les pompes à chaleur ont la cote. Rien de plus naturel, puisque c’est le mode de chauffage le plus écologique et le plus économique du moment. Cependant, il faudra choisir entre l’aérothermie et la géothermie. Chaque système étant adapté à différentes configurations. Habitat EnR, entreprise leader dans le domaine des énergies renouvelables, nous explique le fonctionnement de ces deux systèmes.

Tout d’abord, l’aérothermie est un système qui capte les calories dans l’air alors que la géothermie est un système qui récupère ces calories dans le sol ou dans l’eau (nappe phréatique). Le système est assez simple : grâce aux propriétés physiques du fluide frigorigène, qui est extrêmement froid à l’état liquide, il va être possible de récupérer les calories présentes dans l’air extérieur, même par basse température. Une fois réchauffé, ce fluide passe à l’état gazeux. Pour augmenter encore sa température, ce dernier va être comprimé et cette chaleur va ensuite être transmise à l’unité intérieure qui va récupérer l’air intérieur et le réchauffer. Le fluide frigorigène ayant cédé sa chaleur va être refroidi et liquéfié pour récupérer à nouveau des calories à l’extérieur du logement et la boucle est bouclée.

De plus, ce type d’appareil est très performant puisque, contrairement à un radiateur électrique standard qui va consommer un kilo d’énergie pour en restituer également un kilo, il va permettre de produire trois à six kilos d’énergie.

Avec les avancées technologiques, régler la température dans les différentes pièces de la maison est maintenant très simple. Il y a quelques années, tout le système reposait sur des robinets à actionner. Placés dans une pièce de la maison, ils permettaient de contrôler la température au sol dans chaque pièce du logement, à savoir : les toilettes, l’entrée, la cuisine et le séjour, la salle de bain et les chambres. Ainsi pour augmenter la température, les habitants n’avaient qu’à tourner le robinet correspondant à la pièce qu’ils souhaitent refroidir ou réchauffer. Dorénavant, la tâche est beaucoup plus simple et se passe sur un tableau de bord situé sur la pompe à chaleur.

La région d’installation

Un des critères de sélection les plus importants est la région d’installation, Habitat EnR nous explique pourquoi. Si vous habitez dans une zone où le climat est tempéré, il sera plus judicieux de se tourner vers l’aérothermie, comme le propose Habitat EnR avec ses packs EnR AIR/AIR et AIR/EAU.
Ensuite, plus la région est froide, plus il est conseillé de se tourner vers des pompes à chaleur géothermiques car les coefficients de performance sont nettement supérieurs.

Quels sont les différents captages possibles ?

En aérothermie, il n’y a qu’un seul système de captage qui consiste à capter des calories extérieures grâce à un module placé à l’extérieur du logement alors que pour la géothermie il y a trois formes de captage :

  • Le captage horizontal, les capteurs sont enterrés hors gèle donc à partir de 70 cm en moyenne et plus profondément dans certaines régions de France plus froides et en altitude.
  • Le captage vertical, qui vise à enterrer une sonde verticale dimensionnée en fonction des besoins.
  • Le captage phréatique qui consiste à capter les calories de l’eau. C’est ce type d’installation géothermique qui a le coefficient de performance le plus élevé, dans la mesure où la température de l’eau est constante toute l’année.

Focus sur les pompes à chaleur AIR/AIR et AIR/EAU proposées par Habitat EnR

La pompe à chaleur AIR/AIR permet de souffler de l’air chaud dans le logement pour augmenter la température intérieure. Ce dispositif à l’avantage d’être utilisable en été et d’apporter de l’air frais aux pièces. Son coefficient de performance (COP) est de 4, c’est-à-dire que pour 1 kWh d’électricité consommée, il restitue 4 kWh d’énergie. Ce système de chauffage peut fournir 60% de l’énergie que le logement consomme chaque année.
La pompe à chaleur AIR/EAU fonctionne de la même manière que son homologue cité plus haut à la différence qu’elle restitue sa chaleur dans le réseau de chauffage existant via à un circuit d’eau. Pour un confort total, elle peut aussi produire de l’eau chaude sanitaire. Son COP est compris entre 3 et 5. Enfin, cet appareil permet de réaliser jusqu’à 30% d’économies d’énergie et entraîne donc une baisse significative des factures énergétiques.

Faire appel à un professionnel pour l’installation

Acheter une pompe à chaleur de qualité ne suffit pas, il faut aussi qu’elle soit bien installée par un professionnel expérimenté et compétent comme Habitat EnR.
Il existe même des labels type QualitPAC visant à fédérer les installateurs tout en garantissant une bonne mise en œuvre pour le particulier.

Avant toute installation d’une pompe à chaleur, il est nécessaire de faire réaliser un diagnostic thermique. D’après l’avis d’Habitat EnR, cette étape est obligatoire car elle permet de vérifier l’isolation existante, le type de fenêtre installé, d’estimer les besoins énergétiques dont le bâtiment a besoin et vérifier les émetteurs en place (radiateur, plancher chauffant). A partir de là, le professionnel pourra définir au plus juste le calibrage de la pompe à chaleur pour avoir un rendement de 100% et qu’elle donne entière satisfaction à l’utilisateur.

La première étape pour l’installation d’une PAC aérothermique commence déjà par le choix de l’emplacement de l’unité extérieure tout en tenant compte du voisinage et de la distance de l’installation existante. Ensuite, le professionnel procède aux raccordements hydrauliques. Pour éviter les trop grosses déperdition, Habitat EnR est d’avis de positionner le module extérieur proche de l’ancienne installation : 1 mètre, c’est l’idéal.

A noter que les pompes à chaleur haute température sont capables de monter à des températures de 65 degrés et rendent possible la production d’eau chaude sanitaire. Pour conclure, Habitat EnR nous indique qu’il est possible de coupler une pompe à chaleur avec des panneaux solaires. L’intérêt est d’alimenter sa PAC en électricité avec une autre énergie renouvelable, le soleil, pour produire une partie de son eau chaude sanitaire.

Avec une pompe à chaleur, les ménages peuvent donc alléger leur facture d’électricité et de chauffage. De plus, une pompe à chaleur aérothermique est aussi plus avantageuse financièrement qu’une PAC reposant sur le principe de la géothermie. En général, le coût oscille entre 10 000 et 15 000 euros. Pour financer ce projet, il est possible de profiter du crédit d’impôt transition énergétique (CITE) qui permet de financer 30 % du montant des opérations, des aides de l’ANAH, du coup de pouce économies d’énergie, de la prime énergie et du compte CO2. Quel que soit votre choix, vous êtes sûr de réaliser des économies en plus de limiter les rejets de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Contact